Son Excellence le Président de la République de Djibouti, a honoré par sa présence l'ouverture de la douzième réunion du Conseil des ministres du PERSGA

Les membres du Conseil des ministres du PERSGA apprécient le rôle croissant et l'expansion observée de ses activités dans les États de la région

Le conseil des ministres de l'environnement des pays membres de l'Organisation Régionale pour la Conservation de l'Environnement de la mer Rouge et du golfe d'Aden - PERSGA a tenu sa douzième session le jeudi 5 mars 2009 à Djibouti. Son Excellence Mr.Ismail Omar Guelleh Président de la République de Djibouti a ouvert les assisses du conseil en présence de leurs Excellences les membres du Conseil des ministres du PERSGA et les membres du gouvernement djiboutien ainsi qu'un grand nombre de membres diplomatiques et des représentants des organisations internationales et de la société civile en République de Djibouti. Le Président Guelleh a clairement indiqué dans son allocution d'ouverture que les questions de la conservation de l'environnement ne sont uniquement des préoccupations scientifiques et économiques, mais elles sont également devenu un pari pour l'avenir en raison de l'augmentation de la pression humaine et le changement climatique ainsi que la dégradation de la diversité biologique et la santé environnementale. Il a également salué les efforts entrepris par le PERSGA, ce qui a permis l'existence d'un climat positif pour les politiques, les législations et la coopération entre les États membres en vue d'atteindre les objectifs de la conservation de l'environnement marin et le développement durable. Comme il a salué également les contributions du PERSGA afin de faciliter les problèmes techniques, et a souligné la nécessité de redoubler les efforts pour répondre à l'accélération des pressions et des problèmes environnementaux.

Dans son discours à la session d'ouverture, Son Altesse Royale le Prince Turki bin Nasser bin Abdulaziz, président de la météorologie et la protection de l'environnement du Royaume d'Arabie Saoudite et l'actuel Président du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes chargés de l'environnement a rappelé le vif intérêt que le Gouvernement du Serviteur des Deux Saintes Mosquées accorde à la conservation de l'environnement et la participation des efforts internationaux et régionaux dans ce domaine. Et il a aussi confirmé que son gouvernement continuera à soutenir les efforts du PERSGA pour réaliser ses objectifs de conserver l'environnement marin et de mettre en place un développement durable dans la région.Ils se sont prononcés à cette session d'ouverture Son Excellence le ministre de l'Environnement du Royaume hachémite de Jordanie - Président de la onzième session, et Son Excellence le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme, de l'Environnement et l'Aménagement du territoire de la République de Djibouti - Président de la douzième session du Conseil. Dans un discours prononcé par Dr. Salim AL Magribi au nom de Son Excellence le ministre de l'Environnement de la Jordanie a résumé les réalisations du PERSGA durant la onzième session dont le plus importants sont les projets sur le terrain dans tous les pays du PERSGA,l'expansion du programme de formation,le renforcement et la mise en œuvre de partenariats avec l'ONUDI, l'Organisation maritime internationale et l'Organisation islamique pour l'éducation, la science et la culture, ainsi que la mise en œuvre du programme de surveillance de l'eau et des milieux marins, le plan du PERSGA à s'adapter aux impacts du changement climatique, et le renforcement du rôle du Centre régional d'assistance mutuelle en cas d'urgence.

Dans son discours Son Excellence M. ELMI OBSIEH WAIS Ministre de l'Habitat,de l'Urbanisme, de l'Environnement et de l'Aménagement du Territoire de la République de Djibouti a apprécié les activités que son pays a réalisées en collaboration avec PERSGA depuis la date de l'adhésion en 1999 dont les tâches la plus importantes sont la conduite des études sur les récifs coralliens,les mangroves, les oiseaux et les poissons marins et les moyens de renforcer les capacités nationales pour lutte contre la pollution. Comme PERSGA a donné une assistance en vue d'élaborer des plans de gestion intégrée des zones côtières et la gestion des deux aires protégées ainsi que les équipements de surveillance de la qualité des eaux de la mer fournies au Centre des études et des recherches de Djibouti (CERD) et la mise en œuvre des activités de sensibilisation et d'éducation environnementale.

De son coté Son Excellence Dr. Ahmed Babeker Nahar ministre de l'Environnement et de l'Urbanisme de la République du Soudan a félicité les efforts précédents du PERSGA pour mettre en place le système d'aides à la navigation et à la réduction des risques de la pollution dans le sud de la mer Rouge en soulignant la contribution positive de ce système à la baisse des incidents qui menacent l'environnement marin la mer Rouge. Il a félicité également les efforts actuels du PERSGA dans son projet d'appui à la création d'un centre national pour faire face aux incidents de la pollution par les hydrocarbures de la République du Soudan dans le cadre du programme de projets sur le terrain. Le Ministre a également souligné les récents efforts nationaux visant à développer la législation environnementale et la mise en place d'un fonds national pour la protection de l'environnement. Dans le même sens Mr.Mohamoud Chidewa Président de l'Autorité générale pour la protection de l'environnement et représentant du ministre de l'Eau et de l'Environnement de la République du Yémen a exprimé ses appréciations à la bonne coopération avec PERSGA pour renforcer les capacités à répondre aux incidents de la pollution maritime.

Le Secrétaire général du PERSGA Pr. Ziad Hamza Abu Ghararah a exprimé la reconnaissance du PERSGA à la confiance et le soutien des États membres et de leur interaction avec ses programmes et ses activités qui ont permis de mettre en place un grand nombre de réalisations au cours de la dernière session. Et il a exposé les aspects les plus importants de ce qui a été réalisée par l'Organisation durant la onzième session. PERSGA réalise des programmes au niveau de la région tel que la surveillance de la qualité de l'eau de la mer, les études sur l'état des récifs coralliens et les mangroves,la mise en œuvre du plan d'adaptation aux impacts du changement climatique, et le renforcement des capacités du Centre d'assistance mutuelle pour les urgences marines,d'autres au niveau national tel que les projets sur le terrain dans les États membres et d'autres en collaborations avec les organisations régionales et internationales tel que les polluants organiques persistants et les métaux lourds dans les sédiments avec l'ONUDI et la gestion de l'eau de Ballast avec l'Organisation maritime internationale ainsi que la forte expansion dans le programme de formation en coopération avec l'Organisation islamique de l'éducation, la science et la culture et le Programme des Nations Unies pour l'environnement.
Le Conseil a examiné son ordre du jour l'état d'avancement de la mise en œuvre des programmes et des activités de l'année dernière et a adopté le plan d'action et le budget pour l'année 2009 qui se caractérise par la mise en œuvre de projets en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel et l'Organisation maritime internationale et le Programme des Nations Unies pour l'environnement, et la poursuite de l'expansion dans la mise en œuvre de projets sur le terrain et dans le programme de formation et renforcer des capacités. En outre, le Conseil a examiné et adopté d'importantes décisions tel que le prix d'excellence environnementale, et le Protocole sur la coopération technique dans la région en matière de transfert et l'emprunt d'experts des techniciens, de l'équipement et du matériel en cas d'urgence, et la situation de l'environnement en Somalie. Le Conseil a également adopté la Déclaration de Djibouti, dont les décisions sur le développement de procédures opérationnelles pour s'adapter aux impacts du changement climatique, l'adoption de plans d'action et des programmes nationaux et de calendrier précis pour la mise en œuvre des études d'adaptation et l'élaboration de programmes dans ce domaine afin des les inclure dans les plans de développement durable.

À l'issue de la réunion, les membres du Conseil ont exprimé leurs vifs remerciements et de gratitude au Gouvernement et au peuple de la république de Djibouti pour leur hospitalité et leur accueil chaleureux et l'organisation de la douzième session du Conseil des ministres du PERSGA.

 

The Regional Organization for the Conservation of the Environment in the Red Sea and Gulf of Aden